Michel Cousin

(Alias Michel Germont, Pierre Berti, Pierre Héro)

Après des études secondaires, il semble avoir obtenu un diplôme d’ingénieur agronome et fait également quelques cours de droit. Ayant préféré devenir représentant de commerce, il consacre ses temps libres à l’écriture de romans touchant presque tous les genres populaires et qu’il publie pour cette raison sous divers pseudonymes.

Parus sous son patronyme, ses romans noirs, largement tempérés d’humour, ressemblent à des vaudevilles policiers situés dans des milieux bourgeois et mettant en scène le trio mari, épouse et maîtresse. D’autres récits, plus graves, mettent en scène des héros injustement accusés d’escroquerie ou de meurtres au sein de familles où la haine et l’envie prévalent. Une grande partie des œuvres policières de Michel Cousin a été publiée dans la collection Un mystère, dont il fut l’un des piliers entre 1960 et le milieu des années 1970. Dans les années 1980, il signe la série Contact S.A. pour l’éditeur Fleuve noir.

En parallèle, entre 1973 et 1984, sous le pseudonyme de Michel Germont, il fait paraître 21 titres dans la collection Spécial Police, où il décline le plus souvent, mais selon d’habiles variations, l’intrigue où un homme, ayant acquis un haut niveau social grâce au mariage, tente à répétitions de supprimer son épouse. Sous le même pseudonyme, il publie également des romans d’espionnage fortement imprégnée par la guerre froide.

Sous le pseudonyme de Michel Bertin, Michel Cousin donne des romans d’espionnage et sous celui de Pierre Héro, près d’une centaine de récits érotiques. Les textes signés Pierre Germont sont écrits en collaboration avec René Havard. Il a également été producteur de cinéma et dialoguiste.

Télécharger la bibliographie