Hubert Prolongeau

Hubert Prolongeau, né le à Bordeaux, est un journaliste, écrivain, essayiste et auteur français de roman policier.

Il fait des études de droit, puis s’inscrit au Centre de formation des journalistes de Paris et obtient son diplôme en 1985. Attaché de l’Ambassade de France en Égypte de 1985 à 1987, il est ensuite journaliste à la radio Médi 1 de Tanger, au Maroc. Il s’installe définitivement à Paris à la fin des années 1980. Il signe alors des critiques de cinéma pour Télérama et des critiques littéraires pour Elle et Le Journal du dimanche, tout en collaborant à divers journaux, dont Le Monde, Le Monde diplomatique, Libération et plus récemment Le Magazine littéraire. Ses grands reportages pour Le Nouvel Observateur établissent sa réputation, certains étant ultérieurement publiés en volumes, notamment Sans domicile fixe (1997) qui traite des conditions de vie des SDF parisiens avec lesquels l’auteur vit quatre mois, et La Cage aux fous sur la vie quotidienne dans un hôpital psychiatrique de Paris où le journaliste se fait interner pour mieux en observer la misère et les dysfonctionnements.

Il aborde le roman policier en 1998 avec La Colombe blanche, où un jeune étudiant français en droit est à la recherche de son père à Tanger. La même année, il amorce une trilogie policière historique mettant en scène Denis Diderot et d’Alembert, tous deux mêlés à diverses affaires criminelles à l’époque où certains individus influents et malintentionnés tentent de faire avorter le projet de l’Encyclopédie.