Danielle Thiéry

Danielle Thiéry est née en 1947 dans une ferme bourguignonne, d’une mère-poule et d’un père policier professeur d’arts martiaux. Passionnée de lecture, et notamment de polar, elle suit des études de lettres classiques, de droit et de psychologie tout en travaillant comme éducatrice spécialisée auprès d’enfants en difficulté.

L’ouverture (timide) des portes de la police nationale française, en 1968, lui permet d’être une des premières femmes admises dans le corps des officiers de police en 1969. Elle travaille d’abord à Lyon, à la brigade des mineurs, puis des stupéfiants dont elle est nommée chef à 25 ans. Ce sera ensuite la brigade du proxénétisme et une brigade territoriale pour des affaires de banditisme et de criminalité. Elle passe le concours de commissaire de police en 1976 et, après deux ans de formation, se spécialise dans la police des transports. Aérien (chef de la police de l’aéroport de Lyon) ferroviaire (chef de la police des chemins de fer au plan national). Elle est nommée commissaire divisionnaire en 1991 et c’est la première dans l’histoire de la police française. Après quelques années, elle bifurque vers la direction de sûreté de grandes entreprises (Air France, France Telecom, La poste…)

En 1992 la télévision s’intéresse à elle et son histoire donnera naissance à une série Quai n°1 diffusée pendant plusieurs années sur France 2 à partir de 1997. Elle a contribué à l’écriture de la bible, la création des personnages et écrit plusieurs scénarios au long des saisons successives. D’autres contributions lui sont demandées par la suite pour des téléfilms et des séries.

Passionnée de littérature policière et de cinéma, elle est l’auteur de 25 ouvrages qui lui ont valu quelques prix littéraires, notamment le célèbre Prix du quai des Orfèvres en 2013 pour Des clous dans le cœur). Elle écrit aussi des documents sur la police française (BRI, histoire d’une unité d’élite, le Souffleur, un psy au Raid) et sur les grandes affaires criminelles de l’histoire de notre pays.